Vue depuis l'intérieur de la ville en 1920
La Porte de Joigny et son Musée.
Porte sud de l'ancienne place forte, c'est un véritable petit châtelet carré, flanqué de quatre tours d'angle. Si son plan doit dater de la fin du XIIIè siècle, ses fenêtres à meneaux et sa haute toiture d'ardoise, surmontée d'épis en plomb doré, ont été ajoutées au XVIè siècle.
La Porte de Joigny accueille aujourd'hui une partie des salles du Musée Villeneuvien. Au second étage, salle des Chevaliers . expositions temporaires; cadre exceptionnel d'où l'on découvre Villeneuve, ses monuments et ses vieux toits. A côté de la Porte de Joigny, au 2 rue Camot, salles d'art du Musée (peintures, sculptures des XIXè-XXès.).
 

Dans le jardin du Musée, ancien tour à broyer les pommes pour la fabrication du cidre, datant de 1784 et provenant de la ferme du château de Montgerin (commune d'Egriselles-le-Bocage), aujourd'hui disparue. Ce chemin de grès de 4,50 m de diamètre , avec sa meule spectaculaire, a été remonté en 1992.

 

 

 

 

 

 

 

Sous le pont de pierre qui enjambe le fossé devant la Porte de Joigny, ce lavoir est toujours en usage.

 

 

 

 

 

 

   
 
Suite de la promenade